Enquête au bord de l’eau

1w

Ce matin, pendant que nous étions dans la forêt, des oiseaux nous ont interpellé :
– « Les amis venez vite quelqu’un a détruit la maison de notre ami le lapin. Aidez-nous c’est horrible !
Dans la forêt nous sommes tous solidaires lorsqu’un d’entre nous souffre, nous souffrons tous avec lui. »
– « Nous allons mener l’enquête ! Partons à la rencontre de témoins et d’indices éventuels. »
Ils nous répondirent :
– « Regardez, une empreinte de sanglier, c’est sans doute lui le coupable. »
– « Attendez, on ne peut pas accuser sans preuves! »

Details »

La rivière au doux bruit

ruisseau

Mercredi 15 octobre, nous nous sommes rendus auprès de l’Yzeron, une rivière calme et tranquille. Mais quand nous avons soulevé les rochers au fond de la rivière, nous avons vu plein de petites bêtes qui y vivaient. Nous les avons alors pêchées avec des épuisettes par groupes de trois. Il y avait des tas d’insectes et de petits crustacés : des gammares, des gerris, des larves d’éphémères, etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Details »

Ecole Louis Guillemot, la pêche aux petites bêtes

Une écrevisse

 

 

 

 

A partir d’une pêche à l’éprouvette dans l’Yzeron, nous avons réussi, grâce à une clé d’identification, à trouver le nom des « petites bêtes » de la rivière.

Details »

Craponne « la mare écologique »

Geai des chênes, grenouille verte et merle noir

Date : mai 2012 à la tombée de la nuit.

Lieu : Craponne, proche d’une mare écologique.

Les mares du Pont Chabrol abritent de nombreuses espèces parfois rares et protégées (dont 9 espèces d’amphibien et 6 de reptiles).
Pour voir les mares sous un autre angle, approchez-vous un peu de la grande mare et tentez de vous trouver une place vous offrant une bonne visibilité.
Maintenant, regardez dans l’eau et écoutez tous ces cris et chants qui vous entourent. En fond sonore on entend le ricanement de la grenouille verte (rieuse pour les connaisseurs), sans oublier le mélodieux merle qui offre ses talents de virtuose et parfois d’imitateur à nos parcs et jardins.
Ah, un cri rauque retenti et  signale à toute la faune sauvage notre présence… C’est la sentinelle des forêts : le Geai des chênes.

 

 

 

 

 

 

Cette carte postale sonore a été réalisée en partenariat avec un animateur de la LPO

4