La pêche aux sons

La pêche aux sons

Attention ! C’est la mission !

Nous devions faire une exploration.

C’est compliqué de capter un son

Avec les sauts des poissons !

Difficile de capter un bruit,

Avec les oiseaux et leurs cris !

Les oiseaux, les corbeaux,

Les sons tournent en rond,

C’est un tourbillon !

La nature fait beaucoup de bruit,

Elle aussi pousse des cris,

Si on ne l’écoute pas,

La Terre se réchauffera…

Classe de 607

Details »

Fragile nature

La rébellion de la nature

Quand les arbres nous aident à respirer,

On n’a pas l’idée de les remercier…

Quand la nature nous a fécondés,

On n’a fait que la dégrader…

On a chassé les animaux

Pour en faire des manteaux…

De nouvelles planètes à conquérir

Pour encore les détruire…

Mais il y a toujours de l’espoir,

En tout cas, moi j’en vois dans tous les regards.

De nouvelles idées chaque seconde

Qui pourraient aider à créer la nouvelle humanité.

Julien de 607

Carte postale sonore réalisée par les élèves de la classe 607 du collège Charles de Foucauld – Lyon

Nageons avec les petites bêtes

La mésange chante avec des anges.

Les arthropodes se lancent dans un défilé de mode.

Le héron tourne en rond.

Les grenouilles mangent des nouilles.

Les poules d’eau se cachent dans les roseaux.

Les notonectes nagent avec les insectes.

Les aselles et les demoiselles font leurs belles.

Les libellules aiment les bulles.

Les dytiques et les moustiques font de la politique et de la musique.

Les limnées sont nées en été.

Les gammares pataugent dans la mare.

Les poissons font de grands bonds.

Details »

Les 5 sens au bord de l’eau

cm2-1w

En touchant les arbres avec les yeux bandés, je sentais de la mousse, c’était assez désagréable mais bien ! Je sentais qu’il y avait des fourmis, ça me faisait peur. Par contre, j’ai réussi à retrouver et reconnaître l’arbre sans le bandeau !! Trop cool…

 

 

 

 

 

Details »

CHRS La Cité – Fabienne

parc chien

Au parc de la tête d’or avec Fabienne

Fabienne est une femme de 52 ans. Elle marche régulièrement jusqu’au parc de la tête d’or.

Elle nous emmène jusqu’à un jardin pour chiens au cœur du parc.

Elle apprécie tout particulièrement l’aspect naturel de ce parc.

Cette rencontre est réalisée dans le cadre d’un atelier santé, organisé par le CHRS de la Cité à Lyon : le projet

 

Un grand rongeur sur le rhône

copeaux

Le jeudi 9 octobre, nous avons fait escale à Grigny au SMIRIL.
Au programme la chasse aux castors. Marie-laure a bien voulu répondre à nos questions.

 

Details »

Ecole Mistral Lyon 9ème « le personnel navigant »

Le personnel navigant de la péniche

 Le capitaine s’appelle Christian. C’est le commandant de la péniche «  La Vorgine et ma découverte ». Il est le responsable de la navigation.
Le matelot s’appelle Hamada. Il doit amarrer et démarrer la péniche et il aide pour les manœuvres.

Le cuisinier s’appelle Philippe. Il prépare les repas chaque jour pour tous les enfants et l’équipage.

C’est un excellent cuisinier. Nous nous sommes régalés durant tout le séjour.

C’est une péniche formidable qui existe depuis longtemps avec un très bon équipage.

Cette carte postale sonore a été réalisée par la classe de CM2 de l’école F.Mistral, Lyon 9ème durant un séjour classe d’eau sur la péniche val de Rhône, en octobre 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ambiance forestière en amont de l’Yzeron

grand moulin_ambiance

A l’heure où l’homme n’est pas encore dans son pic d’activité, ce sont les animaux sauvages qui prennent possession des lieux et inondent la forêt de leurs chants et autres bruits. Quelques oiseaux forestiers donnent de la voix, ce sont des habitués de ces lieux… Rouge gorge, troglodyte mignon, merle noir s’activent autour de nous… Ah, nous sommes repérés par un Geai des chênes, appelé aussi gardien des forêts car son cri est considéré comme une alarme qui annonce notre présence à tous les êtres vivant … Cela n’a pourtant pas l’air de déranger un pic épeiche qui se balade au-dessus de nous, à l’affut des branches mortes dans lesquelles il trouvera quelques larves à se mettre sous le bec.

Le Coucou gris,  bat la mesure. Il n’est pas rare à entendre en ce lieu  mais reste toujours discret et très difficile à observer… Son chant est assez éloigné car il se trouve légèrement plus en hauteur : « coucou…coucou… ».  Il est rejoint par un autre oiseau migrateur possédant un chant qui laisse penser à un sifflement presque humain : c’est le Loriot d’Europe. C’est un  magnifique oiseau jaune et noir qui, malgré ses couleurs vives, disparait presque totalement dans le feuillage des arbres éclairés par les rayons du soleil.  Écoutez bien… entendez-vous ce chant aux notes répétitives…En effet, cet autre chanteur, qui n’est autre que la Grive musicienne, répète deux à trois fois les mêmes gammes. Elle fait partie de la même famille que le merle noir : les Turdidés.

Cette carte postale sonore a été réalisée en partenariat avec un animateur de la LPO

 

Craponne « Les alytes »

crapauds accoucheurs

Date : mai 2012

Lieu : Craponne, proche du chemin des eaux

Dans cette zone rocailleuse, on peut y entendre par une douce nuit d’été de drôles de petits bruits… Une sorte de petit sifflement flûté : « TUT TUT TUT … ».
Écoutez bien… on entend deux « TUT tut » différents et plus ou moins éloignés. Chaque alyte a sa note et communique avec les autres, ils ne sont jamais bien loin d’un ancien terrier de rongeur ou d’un creux entre deux pierres qui sert aussi de caisse de résonance.  Ce n’est pas un oiseau (même si cela ressemble au chant du hibou petit duc) mais bien un petit crapaud dit « accoucheur » : l’Alyte accoucheur. Il est le seul amphibien à prendre soin de ces œufs durant quelques semaines, et c’est le mâle qui les récupère pour les protéger et jusqu’à ce qu’ils arrivent à terme.
Protégée par la loi, cette espèce souffre de la disparition des mares, mais vous pourrez l’entendre dans la majeure partie du département.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette carte postale sonore a été réalisée en partenariat avec un animateur de la LPO

Craponne « la mare écologique »

Geai des chênes, grenouille verte et merle noir

Date : mai 2012 à la tombée de la nuit.

Lieu : Craponne, proche d’une mare écologique.

Les mares du Pont Chabrol abritent de nombreuses espèces parfois rares et protégées (dont 9 espèces d’amphibien et 6 de reptiles).
Pour voir les mares sous un autre angle, approchez-vous un peu de la grande mare et tentez de vous trouver une place vous offrant une bonne visibilité.
Maintenant, regardez dans l’eau et écoutez tous ces cris et chants qui vous entourent. En fond sonore on entend le ricanement de la grenouille verte (rieuse pour les connaisseurs), sans oublier le mélodieux merle qui offre ses talents de virtuose et parfois d’imitateur à nos parcs et jardins.
Ah, un cri rauque retenti et  signale à toute la faune sauvage notre présence… C’est la sentinelle des forêts : le Geai des chênes.

 

 

 

 

 

 

Cette carte postale sonore a été réalisée en partenariat avec un animateur de la LPO

10